Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

BACHIR REMITA,UN EXEMPLE POUR LES JEUNES.

Bachir , il n’est pas aisé de le cerner , sa personnalité est tellement riche et touffue qu’on éprouve de la peine à le suivre dans son long périple en faveur du bien , de la justice et des valeurs humaines qu’il défend avec hargne mais toujours dans le respect de l’autre.

Il ne s’est investi totalement pour la mission qu’il s’est donné corps et âme.

Je l’ai connu il y a à peine quelques jours et déjà une amitié est née entre nous car on ne peut pas rester insensible à une telle personnalité, à une telle volonté , à une telle foi dans tout ce qu’il entreprend .

Je l’ai revu hier soir en passant tard le soir près de bureaux qui abritent son association, l’association INSEN ; qui est arrivée en si peu de temps à se faire un nom sur la place et au-delà.

Il peur rester à vous parler des heures de ce en quoi il croit et vous ne pouvez que l’écouter sans pouvoir ni vouloir l’interrompre, tellement ses propos sont prenants .

Il travaille toute la journée pour subvenir aux besoins de sa famille mais il a le temps de se consacrer aux autres en activant pour secourir les malades , aider les démunis et les sans défense. En entrant au siège de son association, je l’ai trouvé tout seul tout accaparé par son micro portable, lançant des appels de secours ou recevant des sos de détresse. Il le fait tous les soirs et cela peut aller à des heures tardives de la nuit mais peu lui importe , il est là, lui et ses amis, pour ça . Il se voit investi pour cette noble mission comme pour répondre à un appel intérieur .

J’ai la plus grande des admirations pour ce jeune , grand, à l’allure d’un athlète ou un joueur de baskett. ;

Nous avons abordé plusieurs sujets mais le sujet qui lui tient le plus à cœur ce sont les malades qui souffrent , pauvres et ne trouvant ni l’argent pour se soigner ni une oreille qui les écoute. Mais Bachir est là, toujours là pour eux . Il suffit qu’il soit alerté d’un cas grave , il se transforme très vite en véritable ouragan , prenant contact sur contact , « poursuivant » les responsables, lançant des appels sur sa page FB. Plusieurs cas se sont présentés à lui et plusieurs ont connu des fins heureuses mais des fois l’échec est là comme ce soir. Le petit Jallal dont il suit la situation depuis des semaines est décédé aujourd’hui ; Je l’ai trouvé triste mais me dit-il « on ne peut rien contre la volonté du seigneur, nous notre mission a été de tout faire pour le sauver. Nous avons même rencontré le chirurgien qui devait l’opérer gratuitement. L’opération devait se faire dans les tout prochains jours mais la mort a été plus rapide. »

Bachir , c’est ça , fait d’un seul bloc , jamais il ne baisse les bras, luttant de tout son poids et celui de ses amis bénévoles pour faire triompher le droit et la justice dont tous les Algériens doivent bénéficier sans distinction. Il le croit, et se démène comme il peut pour faire aboutir ses différents projets et veut y entrainer les autres, les récalcitrants, les hésitants, ceux qui voient le malheur et la misère partout et ne bougent pas le petit doigt pour soulager les souffrances.

Son abnégation qui est si totale et sans réserve lui a même fait oublier son cas à lui qui nécessite une intervention chirurgicale .Il s’est entendu dire par un de ses amis « Mais que prends-t-il de t’occuper des autres et de t’oublier, cesse de privilégier les autres sur ton propre cas ». En racontant ça Bachir avait une note de pitié pour cet ami qui ne doit pas le connaitre asse pour lui avoir tenu ces propos « insensés »

Bravo Bachir et Merci ! Tu resteras grand dans nos cœurs et nos pensées ! Tu es exemplaire en tout et nous t’aimons, te soutenons et nous tenons à tes cotés pour faire aboutir ton si beau projet, ton si grand projet.

MOHAMED HADJ AISSA le 9 Novembre 2013

Tag(s) : #LES HOMMES QUI ONT LAISSE LEURS EMPREINTES

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: