Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Sidi Makhlouf (Laghouat) : une polyclinique à l’abandon


le 10.11.13 | 10h00

Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager

L’unique polyclinique dont dispose la commune de Sidi Makhlouf, dans la wilaya de Laghouat, est loin de répondre aux besoins, sans cesse croissants, d’une population de 35 000 âmes.

Cette structure est aujourd’hui presque à l’abandon et n’assure que les premiers soins. La pénurie de consommables et de médicaments et l’absence de médecins compliquent davantage les choses. Même la PMI (Protection maternelle et infantile) n’échappe pas à la rupture d’approvisionnement de certains vaccins pour bébés et pour femmes enceintes. D’autre part, les lits que compte la polyclinique sont presque tous abimés. Pire encore, la polyclinique ne dispose que d’un seul médecin pour les consultations. «La salle d’attente regorge de monde. Mais un seul médecin reçoit quotidiennement plus d’une vingtaine de patients», nous a expliqué un habitant de la commune. «Les médecins généralistes ont toujours été le parent pauvre dans notre polyclinique», se montre pessimiste notre interlocuteur.

Un autre point noir qui caractérise cette polyclinique : le service de radiologie n’est pas fonctionnel la nuit, les week-ends et les jours fériés. «Pour une simple radio, nous sommes contraints d’emmener nos malades jusqu’au chef-lieu de wilaya», témoignent les habitants de Sidi Makhlouf. Cette situation, qui n’a que trop duré, devrait inciter les pouvoirs publics à s’investir pleinement pour une meilleure prise en charge sanitaire. «Il est temps de rétablir la notion de service public à la polyclinique de Sidi Makhlouf, en attendant la réalisation d’un hôpital en mesure de satisfaire les besoins des malades», recommandent-ils.

Tag(s) : #ACTUALITÉS DE LAGHOUAT

Share this post

Repost 0
To be informed of the latest articles, subscribe: